11 nouveaux cas du Covid-19: Madagascar dépasse la barre des 50

Le nombre de personnes contaminées par le Covid-19 est maintenant plus d’une cinquantaine. Le nombre de contaminés testés augmente à mesure que l’on déploie  les tests rapides, on découvre peu à peu l’ampleur de la contamination.

Les autorités malgaches intensifient les tests au Covid-19. Si une sorte de “fête foraine” a été organisée au Centre de conférences international Ivato (CCI) et au Jumbo Score Ankorondrano destinés aux voyageurs entre le 11 et 15 mars, deux autres tests sont menés par l’équipe du Centre de commandement opérationnel et celle de l’Institut Pasteur de Madagascar (IPM) pour ceux qui sont encore dans des centres de quarantaine. Les statistiques livrées par le Chef de l’Etat Andry Rajoelina en direct sur les chaînes audiovisuelle nationales indiquent que le cap de la cinquantaine est dépassé. 

Suivant le dépistage massif par Test de diagnostic rapide (TDR) effectué au CCI Ivato , concernant les voyageurs des vols du 13, 14 et 15 mars, 4 nouveaux cas importés ont été testés positifs au Covid-19). Tandis qu’au Jumbo Score Ankorondrano,  un des voyageurs des vols du 11 au 12 mars est contrôlé positif. Et enfin, deux autres, en confinement au site du CNAPS Vontovorona, sont aussi infectés par le virus. L’Institut Pasteur a lui-aussi décelé 4 nouveaux cas. Le nombres de personnes infectées s’élève aujourd’hui à 57. 

Par ailleurs, les personnes dépistées négatives au tests se sont vues remettre un certificat de fin de mise en quarantaine leur attestant non malade et non contagieux. Il sont autorisés à rejoindre leur foyer respectif mais restent vulnérables au Coronavirus et sont donc soumis à la mesure de confinement.

Un objectif de 1.200 TDR par jour

L’opération de dépistage de ce jour a commencé vers 15h pour le CCI Ivato pour être clôturée vers 18h. L’objectif est de parvenir à plus de 1.200 tests pour les deux points d’opération. Pour le TDR, l’analyse est basé sur une échantillon de sang et le résultat est disponible après 20mn seulement s’il prend des heures pour le PCR. Généralement, l’opération s’est bien déroulée et les mesures de prévention ont été respectés comme il se devait notamment la distance de 1m ainsi que le port de masque. Le dépistage de masse poursuivra demain à partir de 9h jusqu’à 18h avec les voyageurs des vols du 16 et 17 mars au CCI Ivato et ceux du 18 mars au Score Ankorondrano. Celui des personnes suspectes qui ont côtoyé un cas contact sera effectué auprès de l’IPM par test PCR.