Commerce international: Les opérations d’exportations et importations continuent

Le secteur privé font des efforts pour poursuivre leurs activités malgré la crise Covid-19. La proclamation de l’Etat d’urgence et les mesures de restriction pour faire respecter le confinement   ont des impacts négatifs sur les sociétés commerciales, productrices et exportatrices. Pour permettre à ces entreprises de continuer à fonctionner, le ministre du Commerce, de l’Industrie et de l´Artisanat a indiqué que quelques services demeurent actif pour soutenir les sociétés industrielles et commerciales. 

Dans son communiqué, le ministère de a souligné que  la direction générale de l’Industrie continuera de travailler pour la délivrance de certification de qualité des matières premières textiles et  de la délivrance de permis environnemental et des autorisation d’opération industrielle. L’industrie textile peut toujours continuer à operer pleinement puisqu’il n’existe pas de risque sur la conformité de ses matières premières.  

De même pour les services en charge de l’exportation et de l’importation. Le ministère de tutelle continuera d’apporter son soutien aux entreprises importatrices ou exportatrices en leur fournissant les documents nécessaire à leurs opérations. A cause du coronavirus, l’activité économique connaîtra sûrement un ralentissement même si tous les acteurs essaient de tenir la tête hors de l’eau. 

Malgré l’Etat d’urgence et la mesure de confinement ainsi que la restriction de la liberté de circulation des personnes, aucune restriction n’est prise à l’encontre des biens. Aussi, les entreprises continuent de produire pour l’exportation tandis que les importateurs peuvent toujours poursuivre leurs activités. D’ailleurs, des avions cargos continuent d’atterrir et de décoller de l’aéroport international d’Ivato. Il en est de même pour des navires commerciaux qui continuent de desservir nos ports. Toutefois, les mesures de prévention contre le coronavirus dans toutes les structures aéroportuaire sont maintenues.