Armée Malgache: La nouvelle structure prend place

Suite à la nomination, pendant le dernier Conseil des ministres, des principaux chefs de la hiérarchie militaire dans le cadre de la restructuration de l’Armée, une succession de passation a eu lieu pour l’installation des principaux chefs militaires. 

L’Etat-major général de l’Armée malgache (EMGAM) établi à Andohalo s’est mué en Etat-major des Armées (EMA). Et, depuis le lundi 6 avril, le général de Division Rabenaivoarivelo Jean-Claude y officie en tant que Chef de l’Etat-major des Armées (CEMA) après une passation avec l’ancien chef d’Etat-major général de l’Armée malgache Theophile Rakotonirina. C’est depuis Andohalo que le nouveau CEMA chapeautera les principaux armes (Armée de Terre, l’Armée de l’Air et la Marine nationale) que compose l’Armée malgache. 

Du côté d’Ambohidahy, le commandement des Forces aériennes et celui des Forces navales se muent respectivement en Etat-major de l’Armée de l’Air et en Etat-major de la Marine nationale. Ainsi, le mercredi 8 avril dernier, le général de Brigade aérienne Radona Ratierivelo Ellis succède au général de Division aérienne Ramasitera Niriniaina à la tête de l’Armée de l’Air. 

Tandis qu’à la fin de la semaine dernière  est survenue la passation entre le nouveau chef d’Etat-major de la Marine nationale (EMMN), le capitaine de vaisseau Ga Jacquy Honore, et l’ancien commandant des Forces navales, le contre-amiral Vaohavy Andriambelonarivo Andany. 

Par ailleurs, le commandement des Forces de développement (COFOD) et le commandement des Forces d’intervention de l’Armée (COFIA) sont unifiés pour prendre de l’envergure et devenir l’Etat-major de l’Armée de Terre (EMAT). Les généraux Jean-Aime Rakotoniaina et Jocelyn Rakotoson, anciens commandants du COFOD et du COFIA, deviennent chef d’Etat-major de l’Armée de terre (CEMAT) et sous chef EMAT. Leur bureau est installé sur la route Digue.