Lutte contre le Covid-19: L’Afrique à la recherche d’une solution africaine

La pandémie du Covid-19 chamboule le système des relations internationales. La liberté de circulation des biens et personnes est perturbée voire restreinte. Les grandes puissances se concurrencent pour la maîtrise et le contrôle des nouveaux produits stratégiques comme les masques et les médicaments.  L’Afrique se doit de sortir tout seul de la crise, raison pour laquelle l’annonce par Andry Rajoelina de la découverte du Covid-Organics a été saluée par Felix Tshisekedi et Macky Sall. 

Le président sénégalais Macky Sall
Le président malgache Andry Rajoelina
Le président congolais Félix Tshisekedi

Certains observateurs s’interrogent pourquoi les chefs d’Etat tels que le congolais Félix Tshisekedi et le sénégalais Macky Sall ont rapidement félicité le président Andry Rajoelina de la découverte du remède traditionnel amélioré Covid-Organics (CVO). En effet, les deux chefs d’Etat Africains ont appelé leur homologue malgache pour le féliciter de la trouvaille, et la présidence malgache a indiqué que le numéro 1 sénégalais a passé une commande de CVO. 

Face à la pandémie, le continent Africain essai de trouver des parades tant sur le plan économique que sociale. Les dirigeants ont en effet pris conscience que l’on ne peut pas compter toujours sur l’assistance technique et financière des grandes puissances. Ces dernières sont aussi submergées par le Coronavirus qui y font des milliers de morts chaque jour. Et, pour y faire face, la liberté de circulation qui leurs sont si chère ont été suspendues. Tous les pays du monde ont dû choisir cette voie. 

La maîtrise et le contrôle des nouveaux produits stratégiques font rage. Les Etats-Unis se battent pour le contrôle d’une usine allemande fabricant de vaccin contre le Coronavirus, et se livre à une bataille commerciale voici aussi quelques semaines pour l’achat de masques en Chine. 

Dans cette limite des relations internationales, l’Afrique doit trouver sa voie non seulement pour lutter contre le Covid-19 mais surtout pour l’après crise. Aussi, toutes les bonnes idées et les résultats positifs sont les bienvenus pour le continent Africain. Donc, les recherches et les découvertes de remède comme le Covid-Organics sont encouragées et soutenues. 

Sur le plan économique, l’Afrique se lance dans le défi de s’organiser pour faire face à la crise qu’engendre la pandémie.  Il faut notamment souligner l’initiative de la Banque Africaine de Développement (BAD) qui s’est lancé dans la recherche de plus de dix milliards de dollars pour soutenir les pays Africains touchés par la pandémie. Une initiative en bonne voie puisqu’elle a déjà, dans les premières semaines de l’annonce, récolté 3 milliards de dollars. 

Parallèlement, l’Union africaine a mis une équipe en place pour coordonner les aides et financements que le Continent bénéficiera. L’équipe sera dirigée par le financier ivoirien ivoirien Tidjane Thiam.