Parlement: En session pendant l’Etat d’urgence

Le président de la République, Andry Rajoelina, a prolongé de quinze jours l’Etat d’urgence sur tout le territoire national. Une situation d’exception restreignant les libertés de réunion de plus de cinquante personnes. Pourtant, les deux chambres du Parlement ont convoqué leurs membres pour l’ouverture de la session parlementaire ordinaire. Pour la chambre basse, réunion se tiendra au Centre de Conférence international d’Ivato (CCI) a partir du milieu de mardi tandis que celle du Sénat s’effectuera à Anosikely en fin d’après-midi. 

Il est à signaler que la session ordinaire est un prescrit constitutionnel. La tenue de la session parlementaire constitue un garantie de la bonne marche de l’Etat puisqu’elle permettra d’examiner, de débattre et d’adopter le projet de texte budgétaire rectificatif. Ce document est en effet très attendu pour remettre l’économie nationale sur les rails, même si la marge de manoeuvre du Gouvernement est limité. Reste à savoir quand le projet de loi budgétaire rectificative sera-t-elle disponible?