Analamanga – Atsinanana – Haute Matsiatra: L’entrée et la sortie de personnes sont interdites

La semaine dernière, une hausse du nombre de personnes contaminées par le Covid-19 est constatée.  En plus, la localisation des porteurs du virus s’est élargie vers d’autres localités. Aussi, des mesures plus restrictives sont-elles prises à la sortie et à l’entrée des trois principales régions concernées par la pandémie dont Analamanga, Atsinanana et Haute Matsiatra.

Photo: Secrétariat d’Etat à la Gendarmerie nationale

Dans un message urgent, le Centre de commandement opérationnel Covid-19 (CCO Covid-19) basé à Ivato a transmis une instruction au Ministère de l’intérieur et de la Décentralisation, du Ministère de la Sécurité publique, du Ministère de la Santé, du Ministère des Transports, du Tourisme et de la Météorologie et au Secrétariat d’Etat en charge de la Gendarmerie nationale annulant toutes les autorisations accordées par le CCO Covid-19 pour le transport de passagers même pour les véhicules privés à l’entrée et à la sortie des régions Analamanga, Atsinanana et Haute Matsiatra.  Et ce, à compter de ce lundi 11 mai à partir de midi.

De mêmes, les autorisations délivrées par les autorités déconcentrées telles que les préfets et chefs de districts sont aussi annulées dès ce dimanche même. Ces mesures sont rapidement relayées par les différents ministères. La Police nationale et la Gendarmerie ont informé le public via leurs comptes Facebook que les autorisations pour franchir les limites des 3 régions sont annulées. Personne n’est donc plus autorisées à entrer ni à sortir de ces trois régions sauf pour quelques exceptions.

Effectivement, le transport de marchandises, les véhicules effectuant des évacuations sanitaires et le transport de dépouilles mortelles sont les seules autorisées à franchir les limites de ces trois régions.  

Le CCO Covid-19 justifie toutes ces mesures prises par l’apparition de nouveaux cas contacts au niveau des régions qui, jusqu’à hier, ont été encore épargnées par la pandémie. Des personnes infectées sont en effet localisées à Moramanga (Alaotra-Mangoro) et à Antsirabe (Vakinankaratra) ces derniers jours. 

Vers un reconfinement pour l’Analamanga, Atsinanana et Haute Matsiatra?

Dans son message aux différents ministères, le CCO Covid-19 a indiqué que d’autres instructions suivront ultérieurement. Ce qui sous entend donc que d’autres mesures restrictives pourraient survenir pour endiguer et maîtriser la pandémie.  En effet, devant le laxisme remarqué au niveau des trois régions en déconfinement progressif, qui serait la cause de la hausse du nombre des contaminées de ces derniers jours, le chef de l’Etat a toujours mentionné dans ses déclarations publiques que le déconfinement progressif pourrait être révisé et que des mesures de restrictions plus fortes pourraient etre appliquees afin de lutter davantage contre la pandémie.

En plus de la fermeture des limites des circonscriptions régionales d’Analamanga, d’Atsinanana et de la Haute Matsiatra, la mairie de la capitale a déjà pris la décision de fermer les marchés comme celui de la Petite-Vitesse, de Mahamasina… Ces marchés sont effectivement des vecteurs de transmission à très haut risque puisque les gestes de prévention n’y sont pas observées. 

En tout cas, face à la tendance haussière de cas contacts, il est logique que les pouvoirs publics prennent plus de mesures fermes et restrictives pour lutter contre la pandémie.