Pandémie Covid-19 à Toamasina: L’Armée déploie un bataillon de 250 hommes

La situation sanitaire n’a pas cessé de s’aggraver à Toamasina. Un nouveau décès est recensé avec l’augmentation incessante du nombre de cas positifs au Covid-19 dans le Grand Port de l’Est. Pour y faire respecter la discipline, l’Etat déploie les grands moyens pour y fermer respecter les mesures d’urgence sanitaire.

Un bataillon de 250 hommes ont quitté la capitale pour rejoindre Toamasina, cet après-midi du samedi 30 mai. Ces militaires sont acheminés vers la capitale du Betsimisaraka à bord de  onze véhicules composés de blindés,  de tout-terrain, d’ambulances et de camions. Selon les généraux Richard Rakotonirina et Jean-Claude Rabenaivoarivelo, respectivement ministre de la Défense et Chef d’Etat-major des Armées (CEMA), il s’agit d’un bataillon “multimission” de par sa composition.

En effet, les militaires déployés à Toamasina sont issus des différentes formations  de l’Armée malgache  et comportent bien évidemment  des médecins-militaires. Ce bataillon, placé sous le commandement du Lieutenant-colonel Patricio Berarazana, aura pour mission de faire respecter les règles de confinement pour lutter contre le coronavirus et pour porter assistance aux unités médicales de la localité. 

Il faut aussi remarquer que l’Armée a déjà déployé une unité fluviale (ZMPI Est) pour le contrôle et la maîtrise de la circulation sur le canal de Pangalane. Les observations effectuées sur le terrain ont permis aux autorités militaires  de constater les fuites des personnes de la région Atsinanana vers le Sud-Est de l’île. 

Par ailleurs, les 250 hommes de ce bataillon vont rejoindre et renforcer les 150 forces de sécurité (composées de militaires, de gendarmes et de policiers) déployés il y a quelques semaines.